Un certain nombre de monuments publics ou privés sont inscrits ou classés au patrimoine des monuments historiques. Afin de préserver leurs attraits architecturaux, un périmètre de protection de 500m est mis en place autour de chacun. A l’intérieur de ce périmètre, toute demande (permis de contruire, déclaration préalable, permis de démolir ...) est soumise à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France.

La zone ABF permet à l'architecte d'imposer des prescriptions afin de donner une cohérence globale aux différentes architectures et d'imposer des minimas afin de ne pas dénaturer l'image des Monuments historiques protégées. 

Plan zone A.B.F.